Acte II : La Maladie de Lyme, un enjeu local, une réponse européenne

How-Lyme-spreads-new-arrowfrenchEn juillet dernier, la commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale que je préside a adopté une proposition de résolution européenne relative à la maladie de Lyme à l’unanimité.

Dans ce texte, nous invitions la Commission européenne à adopter un certain nombre de mesures pour faire face à la problématique de la maladie de Lyme, particulièrement prégnante dans notre région.

Il est en effet impératif que l’Union européenne se saisisse de ce problème qui ne touche pas uniquement l’Auvergne mais l’ensemble de nos régions européennes.

Suite à l’interpellation de notre commission, les instances européennes se sont saisies du sujet.

Afin d’apporter des éclaircissements pour répondre aux points soulevés par notre Assemblée, la Commission européenne nous a détaillé les mesures envisagées pour lutter contre cette maladie, comme suit :

  • Demande au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) d’organiser une consultation supplémentaire d’experts et de spécialistes de cette maladie afin de se pencher sur la définition de cas de la maladie de Lyme et d’améliorer le degré de préparation aux maladies vectorielles
  • Propose une consultation portant sur l’ajout de la maladie de Lyme à la liste des maladies transmissibles devant faire l’objet d’une surveillance de l’UE
  • Poursuit la recherche d’un vaccin sur le sujet
  • A apporté une aide financière à neuf projets relatifs à la maladie de Lyme, à hauteur de 15,6 millions d’euros au titre du 7ème programme-cadre de recherche et de développement technologique
  • S’engage à trouver d’autres moyens de financement pour des projets sur le même sujet dans le cadre du nouveau programme-cadre « Horizon 2020 » (2014-2020)
  • Encourage les Etats membres à œuvrer à une harmonisation de la définition des cas de borréliose de Lyme conformément à la décision N 1082/2013/UE

Cette réponse positive de la Commission européenne suite à notre interpellation montre l’intérêt d’avoir une synergie au niveau national et européen afin d’apporter une réponse globale à un problème local.