Yury Bandazhevsky a obtenu la nationalité française !

Yury_Bandazhevsky,_Geneva_2009Je tiens à féliciter Yuri BANDAZHEVSKY pour sa ténacité suite aux longues années de batailles et d’attente de cet heureux dénouement. Pour rappel, Yuri BANDAZHEVSKY est médecin, biélorusse, emprisonné par les autorités de son pays en 1999, accusé à tort de corruption pour faire taire sa critique de la gestion sanitaire catastrophique des conséquences de Tchernobyl en territoires contaminés. Il est notamment à l’origine d’une découverte scientifique majeure : l’ingestion chronique d’aliments faiblement contaminés (notamment au Césium 137) dans les territoires entourant la centrale de Tchernobyl a des répercussions graves sur la santé des enfants nés après la catastrophe. Après des années passées en prison, des années à se battre avec la Criirad et tant d’autres pour sa libération, il fut libéré en 2006 et déchu de sa nationalité biélorusse. Suite à un long passage en France, il retourna en Ukraine pour continuer ses recherches, mais ne pouvait plus quitter ce pays sans autorisation (à l’invitation de Michèle RIVASI – eurodéputée EELV), faute d’avoir une garantie de pouvoir y retourner.

Aujourd’hui, dans le district d’Ivankov, un Centre médical de suivi des victimes de Tchernobyl, pour mieux comprendre les conséquences sanitaires de la vie en territoires contaminés et surtout pour améliorer leur état de santé, a été crée, grâce au débloquage de 4 millions d’euros après 4 années de lutte institutionnelle, menée par Michèle RIVASI. Pour voir la vidéo de l’inauguration du centre