Scandale de la vache folle : vers un non-lieu ?

Vache folleDanielle AUROI est scandalisée par la tournure que prennent les 17 années d’enquête dans l’affaire de la vache folle. Eurodéputée, elle avait rédigé un rapport sur les dangers de santé publique que représentait la maladie de Creutzfeld-Jakob, qui touchait au départ les bovins et avait contaminé des êtres humains, entraînant une vague de panique dans la population.

Quatre responsables d’usines d’aliments bovins ont été mis en examen au début des années 2000, pour avoir produit les farines ayant servi à nourrir des bêtes finalement tombées malades.

Aujourd’hui les enquêteurs ne sont pas parvenus à établir un lien formel entre les bêtes mortes et les lots de farine alimentaire et c’est donc quatre responsables qui vont bénéficier d’un non-lieu et quatre usines d’aliments qui seront blanchies… pour Danielle AUROI, ce combat est le même que celui de l’amiante, avec les mêmes aléas.