Question écrite n° 101151- Relations internationales – sécurité – armement nucléaire. réduction. attitude de la France

Texte de la question

Publiée au Journal Officiel le 6 décembre 2016

Mme Danielle Auroi interroge M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la position de la France concernant l’adoption à l’ONU d’une résolution d’interdiction des armes nucléaires. La résolution L. 41 « Faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire » a comme principal objet « d’organiser en 2017, une conférence des Nations unies ayant pour objectif la négociation d’un instrument juridique contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète ». Le 27 octobre 2016, la France a voté contre ce projet de résolution porté par 34 États et voté par 123 États. Pourtant l’état actuel de la sécurité internationale montre que le progrès dans le domaine du désarmement nucléaire est crucial et urgent. L’objectif même d’un traité d’interdiction est de créer les conditions favorables au désarmement et à la sécurité. Aussi, elle souhaiterait connaître les raisons qui ont poussé la France à voter contre ce projet de résolution.