Nouveaux OGM : STOP !

Logo confédération paysanneNos luttes ont permis que les OGM soient réglementés voire interdits dans de nombreux pays. Mais les multinationales inventent de nouvelles manipulations pour tenter de passer entre les mailles du filet. La dernière en date : ce qu’ils appellent les NBT – New Breeding Technologies, un nom qui dissimule seulement le fait que ces Nouvelles Techniques de « Sélection » produisent aussi des OGM.

Les industriels des semences ont déjà réussi à sortir de la règlementation les OGM obtenus par mutagénèse (les VrTH, variétés rendues tolérantes aux herbicides). Pour cela, ils ont évoqué le caractère prétendument ancien et sans risque des techniques utilisées. C’est ce même tour de passe-passe qu’ils souhaitent utiliser pour les NBT !

Tout ceci sert surtout à déposer des brevets sur le vivant, c’est-à-dire à devenir propriétaires d’une plante ou d’un gène de plante pour ensuite empocher de l’argent quand il est utilisé ! Avec les NBT les industriels créent une plante dont ils brevètent une « information génétique ». Sauf que celle-ci peut déjà exister à l’état naturel ainsi que dans les semences paysannes ! Ils en deviennent ainsi propriétaires !

Limagrain-Vilmorin  fait partie de ces multinationales prédatrices du vivant et des savoir-faire paysans ! Derrière ses airs de coopérative agricole se cache un groupe multinational qui dicte les lois et domine notre alimentation et notre agriculture.

C’est maintenant qu’il faut agir, afin :

  • que la réglementation OGM s’applique à tous les nouveaux OGM ;
  • qu’il soit interdit de breveter le vivant ;
  • que les multinationales comme Limagrain abandonnent ces manipulations génétiques.

Ne laissons pas l’agrochimie détruire la biodiversité, contrôler notre agriculture  et empoisonner notre alimentation !

www.confederationpaysanne.fr – 01 43 62 04 04

Télécharger (PDF, 67KB)